Ontario, Canada

DSC_7495

 D’août à novembre 2007, j’ai habité à Waterloo, Ontario, Canada, dans la famille de ma correspondante: Kathy. A l’époque, j’étais la reine du Skyblog et j’ai donc choisi pour relater, ici, mon expérience, de reprendre les articles que j’ai écrit à 16 ans.  J’en ris d’avance. Quant aux photos, je venais d’avoir mon réflex et je n’étais pas encore très calée en cadrage et autres contre-jours. Je vous laisse savourer.

——–

Août 2007: l’arrivée à Waterloo

« J’ai du mal à écrire, ce n’est pas un clavier azertuyiop et il n’y a pas d’accents. Je suis bien arrivée, je vis dans Wisteria Lane, mange typiquement canadien et ai déja retrouvé mon magasin favori American Eagles à qui je n’ai pas résisté très longtemps. J’ai visité les chutes du Niagara, la CN Tower à Toronto & un stade de baseball & soccer. Ici, on vit VRAIMENT dans un film, et quand je le dis, on me prend pour une folle: j’adore. Il fait chaud et humide et il y a une chaine tv entièrement consacré a la météo, une femme de ménage et un trampoline dans le jardin. A part ça j’ai frôlé l’arrêt cardiaque quand je suis montée sur la balance ce matin: elle affichait 121.5. Ensuite, j’ai réalisé qu’il s’agissait de livres et j’ai repris forme humaine.

L’acclimatation: 
« Ici au marché tout le monde est habillé comme dans La petite maison dans la prairie et on peut acheter des peaux d’ours. Hier j’avais le blues. Je ne faisais que de me dire que, pendant 3 mois, la seule personne à qui je pourrai me confier en face a face serait mon clavier. Ma famille et mes potes me manquent. /// Aujourd’hui ça va mieux: je suis allée m’inscrire au lycée. J’ai rencontré 4 profs qui me posaient toujours les mêmes questions dans le même ordre, auxquelles je répondais par  » Nice to meet you too  » « Three months  »  » Grenoble « . Là, ils me disaient qu’ils avaient vécu a Paris/Nantes/Avignon/Lyon. Je répondais « O.k. ». Au bout du 4ème, j’ai répondu automatiquement. La prof m’a dit  » Ton anglais est excellent « . Je vous laisse, je vais manger gras. »

La rentrée: 

« Today, c’était la rentrée – pour mon plus grand plaisir comme vous le savez. J’ai rencontré les amies de Kathy elles ont l’air fun et cool. L’une d’elle aime mes cheveux, mon sac, mon accent  » so sexy ». Ce matin, avant la sonnerie, dans un des halls, j’ai entendu de la musique alors je me suis dit  » un des élèves doit écouter sa musique super fort« . Que nenni. Le son provenait des hauts parleurs du lycée. OUI. & les gens dansaient sur This is the song of freedom . Triste ironie pour un jour de rentrée ! Ensuite cours de théatre, LUNCH, tech/communication & Espagnol. Dans ce cours, d’ailleurs, il y avait une élève avec son bébé. Banal. Bien sûr, on a le droit de manger et boire en classe. Et les profs nous appellent « honey » ou « sweetheart« . ALLO ?! ON EST BIEN DANS UN LYCEE ? »
7 Septembre:

 » Bonnejouw, voulez vouw couchey avec moi ? Vous avez une très gwande tête, j’ai du fwomage dans mon pantalon et vive la Fwance !« . Voilà ce qu’on me dit quand on apprend que je suis française. Les gens sont sympas et j’apprends des nouveaux mots dans chaque cours. Comme blé. Oui c’est utile. A part ça, je continue à vivre dans un film : jeudi, c’était photo pour mettre dans le yearbook du lycée, je prends le bus jaune tous les matins et il va y avoir un bal d’Halloween. Mais mon alcoolique de prof de maths me manque. OK, les autres personnes aussi. »

11 Septembre:
« Je commence à prendre la vie du bon coté, il fait beau & tout le monde dit que je progresse de jour en jour. Héhé. J’entends les phrases  » Does that make sense ? » 1112456 fois par jour et 12645 fois  » How do you say … in French ?« . J’ai appris à 4 personnes à dire  » Ferme ta gueule « . Kinda cute. »
15 Septembre:
« Well, today I saw Maelle & her exchange student, Anna, que j’ai malencontreusement aspergé de feta et autre salade grecque. Mais elle ne m’en veut pas parce qu’elle trop sympa. Et puis, au restaurant, le lavabo et le miroir étaient dans les toilettes. Avec Maëlle, on est allé se maquiller parce que quand même. Et quand on est sorti, au même moment, des washrooms, une dame nous a regardé, gênée en disant  » Oww sorry …« . Comme si on s’était fait des bisous dans le cou. / En octobre normalement, Maëlle et Anna débarquent dans ma ville pour dormir dans mon sous-sol. J’ai un peu hâte. »
18 Septembre:
 » Aujourd’hui, il y a eu trois différentes réactions quand j’ai appris à des gens ma nationalité :
 » Hiii I know a French Giiiirrll  » /  » You’re from France ? That’s soooo cool ! You are my new best friend.  » /  » Speak French ! »  » – Qu’est ce que tu veux que je dise ?  »  » OH MY !! If I were a   guy, I would be in love with you !!! « Trouble, Trouble, You’ve got troubles in River cityyyy !  Petit intermède musical pour vous faire partager l’ambiance tandis que j’écris cet article. Je suis à la répétition quotidienne du Musical du lycée, une grosse production dont ma correspondante est le manager. Un mec a voulu frimer en me disant  » Bongiorno« . Loupé. »
28 Septembre:
« Ici, les gens ne connaissent pas les stylos encres donc tout le monde trouve ça « sooo cool » et pense que les effaceurs sont magiques. Ils s’émerveillent en me regardant écrire. Quelque chose ne va pas du tout: il y a des mouettes à la sortie du lycée. Oui, sans mer ni lacs. Et étant donné que, pour moi, cri de mouette = vacances, je n’aime pas ça. Je pense sérieusement  investir dans une carabine, histoire d’arrêter d’être troublée tous les jours à 14h58. « 

6 octobre:

« Mercredi, j’ai appris plein de mots français aux gens et le mercredi fut proclamé « French Day ». Voilà les expressions qu’ils ont le plus aimé : « Tu es un foetus, sale Russe. » (?) « Voulez vous couchez avec moi ma puce ? » « Tu es canon, bon cul. » Maintenant, dans les couloirs, une fille crie « Salope » à tout les gens qu’elle croise: sympa. / Hier, soirée chez Emma. C’était drôle. Demain c’est Thanksgiving. A moi la dinde fourrée. Et comme dans les films, j’aimerai perdre ma montre dedans. Reste plus qu’à en acheter une ! »

14 octobre:

« Thanksgiving avec toute la famille de ma correspondante s’est passé comme dans les films. Dinde, petits pois, purée, gravy, tarte au citron et la plus délicieuse des pumpkin pies. Vendredi, en cours de cuisine, j’étais sagement en train d’écouter mon MP3 quand la Voix se fit entendre :  » Good morning Bluevale, please get up, it’s time to dance the chicken dance ! » Sur ces belles paroles, la danse des canards résonne dans tous les hauts-parleurs et tout le monde va dans les couloirs se dandiner en rythme. Ni plus ni moins. Je suis dans un pays de fous. Ou dans Secret Story. »

16 octobre:

« Ici, quand quelqu’un téléphone, c’est la photocopieuse qui sonne. A part ça, mes copines caribous ne veulent pas que je rentre en France. Emma a dit qu’elle allait me kidnapper et que je vivrai sous son lit. »

21 octobre:

« Jeudi soir, match de football américain entre BCI, mon lycée, et WCI. J’y étais avec les caribous, vêtues pour l’occasion : peinture bleue et marron sur le visage, hot chocolate, et pom-poms bleus et marrons. Vu que c’était notre première fois, on ne comprenait pas les règles du jeu. Alors on a demandé à Spencer, un grade 10 (seconde) qui nous a tout expliqué. Du coup, sa copine Richard -c’était son nom- était jalouse.

Hier, j’étais à Toronto, j’ai vu H&M et Zara: ils vont bien et je les revois dans 15 jours. Le soir, j’ai mangé chez une femme et il y avait une Sirop d’érable qui avait habité à Grenoble l’année dernière. Maintenant, c’est mon amie. Aujourd’hui, j’ai passé 6 HEURES dans la voiture pour finalement ne rester qu’ 1h30 aux Chutes du Niagara. Chouette. »

28 octobre:

« Je suis partie en voyage scolaire à Ottawa avec un cours de politique. La ville était cool et on a aussi mis le pied à Gatineau, Québec: un pont relie les deux villes. Vendredi soir, on a joué au bowling et je suis arrivée 2ème sur 5 alors qu’en France je suis nulle. Aux Etats-Unis aussi ça m’avait fait pareil. Donc l’Amérique me rend bonne. « 

30 Octobre:

 » Dernier jour de cours aujourd’hui, je ne réalise pas. En théatre, la prof et les caribous m’ont posé des questions. A tour de rôle, ils ont dit ce qu’ils pensaient de moi. L’un deux veut mon numéro parce que j’ai l’accent le plus cool du monde. Un autre veut m’épouser pour mon accent, un autre a voulu que je dise qu’il était mon préféré. Ils vont me manquer. J’ai eu le droit à un big hug pendant 5 minutes. Ils m’ont coupé la respiration, j’ai frôlé la mort. Et en Espagnol, la prof a acheté un énorme gâteau comme c’était mon dernier jour : c’est pas une prof ça, c’est Chantal Goya. »

1er Novembre:

« Hier, c’était mon premier Halloween et c’était cool. Tout le monde était déguisé au lycée et j’ai du me plier à la tournée de bonbons dans le quartier avec mes copines: trick or treat ?. JE VEUX PAS PARTIR »

——-

Ces trois mois ont été l’une des expériences les plus magiques de ma vie. Je ne suis pas encore retournée là-bas, mais ma super copine Emma m’a déjà rendu visite deux fois en France et je suis encore en contact avec beaucoup de mes amis « caribous« .

Copie de DSC_7696

Copie de DSC_8449Copie de DSC_8026

DSC_7534 DSC_7559 DSC_7560 DSC_7574 DSC_7592  DSC_7683 DSC_7727  DSC_7743 DSC_8187 DSC_8384 DSC_8402 DSC_8412 yeux de morganeDSC_8419 DSC_8439  DSC_8524

Publicités