Melbourne, Australie

DSC_9103

 

Début Septembre 2013, je suis partie avec 6 autres étudiants internationaux à Melbourne. J’ai trouvé des billets pas chers sur Jetstars et une auberge de jeunesse (un ancien manoir) pas très loin du CBD.

****

En arrivant à l’aéroport jeudi soir, notre vol était en retard. Il devait arriver de Perth mais après une heure d’attente, il a fini par être annulé. Alors que tout le monde avait hâte de découvrir Melbourne, cette annonce a eu l’effet d’une douche froide. Mais on avait choisi une compagnie low cost et c’était le risque… Rapidement, la compagnie nous a donné un numéro à appeler pour reprogrammer notre autre vol. Comme tout le monde, on voulait celui qui partait le plus tôt possible vendredi matin. La compagnie nous a annoncé que les personnes n’ayant pas de logement à Adelaïde allait être hébergées dans un hôtel. On a réussi à obtenir le vol de 6:05 le lendemain et, grâce à un accent étranger prononcé, deux d’entre nous ont réussi à nous obtenir deux suites dans un hôtel du centre ville.

Après une nuit de seulement quatre heures, on a pris l’avion pour Melbourne. Après avoir déposé nos affaires à l’auberge, on est allé se balader dans le quartier des affaires (le CBD). Je suis ensuite partie avec trois autres des personnes du groupe, pour explorer les environs.

Ce jour là, j’ai mangé mon premier Fish & Chips, sous la pression de deux britanniques. Ensuite on a voulu essayer d’accéder à l’Infinity Pool du Crown Metropol. Il fallait prendre un ascenseur pour le 27 ème étage de l’hôtel et on ignorait si une fois là -bas on devrait faire face à des vigiles qui nous interdiraient l’accès à cet hôtel mille étoiles.

Tout excités, on a salivé devant la piscine – qui n’était ouverte qu’aux clients, évidemment. Pour profiter de la vue sur la ville, on s’est installé au bar. Deux choses étaient étonnantes: 1) nous, communs des mortels comparés à cette clientèle huppée, étions accueillis par un personnel très souriant. 2) Toute la carte affichait les mêmes prix que dans le reste de la ville. Du coup on y est restés un bon moment.

Puis on a repris notre périple dans la ville et le soir on a rejoint les autres pour un repas au restau le plus cool de la planète (Il Bimbo) qui servait des pizzas à 4$, absolument délicieuses dans le quartier le plus cool de la planète (à Fitzroy où je suis retournée le 2ème et 3ème jour), le tout sur un toit dans une ambiance très cosy, avec lampions et tutti quanti.

Le lendemain, après avoir traversé Chinatown, on a commencé cette journée ensoleillée par un petit déjeuner dans une ruelle minuscule. J’ai pris des toast oeuf/bacon et un Iced coffee. On s’est ensuite tranquillement rendu au Queen Victoria Market pour profiter un peu plus de l’ambiance de la ville. Il y avait des fleurs, du fromage et du poisson, j’étais obligée de m’y sentir à l’aise. Vers 14h on s’est séparés: je voulais à tout prix passer du temps à Fitzroy et les autres n’en n’avaient pas envie alors j’y suis allée toute seule.

Ce quartier respire le cool. Loin des grattes ciels on y trouve que des petites maisons coloniales, des barbus à vélos, des cafés et des petits magasins de déco et de vêtements à tomber par terre. J’envisage sérieusement d’y passer le reste de mes jours. J’ai bombardé le quartier de photos et j’ai erré de magasins en magasins en ressortant rarement les mains vides.

A la fin de l’aprem, je suis retournée à l’auberge pour me rendre avec tout le monde à un restaurant (oui, encore) de raviolis à la soupe: les Xiao Long Bao. Ensuite, direction le théâtre pour voir une pièce de Shakespeare revisitée: The comedy of Errors. Comme je m’y attendais, je n’ai compris que la moitié de l’intrigue vu que c’était en vieux anglais. Toutes les autres pièces de ce cher Billy que j’avais vu jusque là m’avaient été expliquées au préalable par des profs bienveillants. Mais apparemment même les deux britanniques du groupe avaient du mal à suivre…

Pour finir la soirée, on est allé dans un bar sur un toit sympa dans le centre ville et j’ai bu un verre de vin rouge ( à 7 euros le verre en moyenne en Australie, on se restreint assez facilement). Cette deuxième journée était parfaite de A à Z.

 Le dernier jour était aussi le premier jour du printemps et la météo a respecté le calendrier. Il faisait 25°C et le soleil était au rendez-vous.  Le matin, j’ai dit au revoir à Fitzroy la magnifique en prenant un petit déjeuner (des toasts à l’avocat et du café latte) au Black Cat. On est ensuite allé dans un petit marché d’objets de déco et de bijoux où j’avais envie de tout acheter. Et l’après midi on a pris la direction de Brighton et ses cabanes multicolores, puis j’ai mangé un délicieux saumon en bord de mer. Le soir, on est retourné au bar du 28ème étage dans le quartier des affaires, on a mangé indien, on est retournés à l’auberge chercher nos valises et à minuit on est allés à l’aéroport où on a dormi sur des bancs en attendant le vol de 6h du mat’.

Je suis tombée amoureuse de cette ville, et j’ai eu la chance d’y retourner juste avant Noël. Ces photos seront postées dans un article sur la Great Ocean Road.

DSC_8914 DSC_8982 DSC_9087 DSC_9098 DSC_9112 DSC_9133 DSC_9136 DSC_9137 DSC_9139 DSC_9140 DSC_9154 DSC_9155 DSC_9161 DSC_9165 DSC_9176 DSC_9195 DSC_9247 DSC_9249 DSC_9263 DSC_9267 DSC_9269 DSC_9283 DSC_9288 DSC_9297 DSC_9309 DSC_9340 DSC_9354 DSC_9355 DSC_9357 DSC_9358 DSC_9360 DSC_9362 DSC_9392 DSC_9393

Publicités