Londres, Angleterre

 

DSC_2399

 

 

— PREAMBULE : La première fois que je suis allée à Londres, c’était en Terminale avec la classe d’anglais renforcé pour voir Midsummer Night’s Dream. J’y suis retournée quelque mois plus tard avec ma copine Colombe, quand j’ai gagné, sur Virgin Radio, un week end spécial Lily Allen. L’année d’après j’y suis allée avec ma colocataire Cynthia et on est même allées jusqu’à Southampton. Et enfin, j’y ai fait un saut pour un événement presse récemment. Sur ce post, je mêle les photos de ces différents séjours. —

On y va comment ?

Depuis Grenoble, rien de mieux que l’avion depuis Grenoble St Geoirs, ou Lyon si on ne part pas pendant la saison de ski. Un A/R avec Easyjet coûte environ 50 euros si on guette les promos et qu’on s’y prend à l’avance, et le vol dure moins de 2h. J’ai quand même testé pour vous le combo TGV/Eurostar au départ de Grenoble. Virgin Radio payait les billets, alors j’imagine que le prix leur importait peu. Mais 900 euros, même si c’est parce que c’est à la dernière minute, c’est impensable pour moi ! Je me rappelle, en plus, être partie à l’aube et être arrivée dans l’après midi à Londres. Bien plus cher et bien plus long: quel intérêt ?

Depuis Paris, j’ai pris l’Eurostar. La durée (2h30) est déjà plus acceptable mais le prix reste bien plus élevé qu’un vol lowcost.

Arrivé à Londres, pensez au transfert depuis l’aéroport. Avec Easyjet, vous pouvez utiliser le service Easybus pour quelques livres. Un bus vous déposera en centre ville. Si vous atterissez à Gatwick, le train Gatwick Express relie l’aéroport au centre de Londres en 30 minutes (35 euros l’aller retour).

Et pour dormir ?

 Je suis restée plusieurs nuits au London Picadilly Backpackers hostel, qui était gigantesque mais bien. Sur trip advisor je lis des commentaires plutôt négatif, alors peut être qu’en haute saison il est invivable mais le reste du temps, il fait l’affaire. Situé à côté de Picadilly Circus, il permet de se déplacer uniquement à pied, si on ne veut pas payer la Oyster card.

Sinon, j’ai aussi eu la chance de dormir au St Martin Lane’s Hotel à Covent Garden pour un voyage de presse mais… c’est un autre budget. Cela dit, si vous en avez les moyens, l’hôtel est parfait.

Mais que faire de son séjour à Londres ?

Big Ben, Buckingham, évidemment, une fois. Oxford Street pour le shopping. Le week end, une balade vers Notting Hill et son marché est très sympa. Camden Market aussi est très cool. Je me rends compte en écrivant cet article que j’ai fait beaucoup de choses touristiques à Londres et que je ne suis pas vraiment sortie des sentiers battus comme j’ai l’habitude de le faire en voyage. Rien que pour ça, il faut que j’y retourne pour trouver où est le cool. A Shoreditch, il parait…

DSC_2426

DSC_2428 DSC_2435 DSC_2476 DSC_2503 DSC_2525  DSC_4561 DSC_4592 DSC_4604 DSC_4609 DSC_4615 DSC_4617  DSC_3290 DSC_3313

Publicités