Kata Tjuta, Centre Rouge, Australie

DSC_9986

Le mercredi, lever à l’aube une nouvelle fois. Et pas le plus agréable des réveils. Le guide nous a reveillé  en disant :  » dans cinq minutes vos swags doivent être roulés et en tas à côté de la remorque. Vous avez ensuite 10 minutes pour déjeuner si vous voulez avoir du temps pour prendre une douche dans un camping. » Doux début de journée, mais malgré tout, j’étais ravie de pouvoir prendre une douche.

A neuf heures, on est arrivé à Kata Tjuta pour une rando de dix kilomètres. Parce qu’il fallait l’avoir finie à 11 heures quand le soleil serait trop fort, on a marché au pas de course sans avoir vraiment le temps de profiter du paysage. L’avantage c’est qu’on a brûlé beaucoup de calories cette semaine. A la fin de la balade, on a mangé des wraps avant d’aller faire un tour dans un centre sur la culture aborigène. C’était super intéressant mais, à cause de la fatigue et du soleil, j’avais une grosse migraine qui m’a un peu gâché la fin de journée.

Vers 18 heures, on était à Uluru pour voir le coucher de soleil. Au début, le parking était vide, on était seuls, tranquilles et très rapidement une dizaine de bus d’autres tours organisés comme nous, ont débarqué. C’était un peu dommage, mais c’est touristique alors rien d’étonnant. Uluru est un lieu sacré pour les aborigènes, qui change de couleur selon la position du soleil: de quoi faire de bonnes photos. On a ensuite roulé vers le camping où on allait passer la nuit. Dormir à la belle étoile quand on sait qu’il n’y aura pas de dingos pour nous lécher le visage c’est un brin plus rassurant.

DSC_9967 DSC_9969 DSC_9972 DSC_9974 DSC_9975 DSC_9998 DSC_0033

Publicités